Réseau d'eau : 3000 km de tuyau sous vos pieds !


Ouvrir son robinet et avoir l'eau qui coule. Le geste est quotidien et l'on n'y fait même plus attention. C'est omettre ainsi l'important réseau d'eau de la Métropole qui permet ce petit miracle quotidien.


L'équivalent de la distance Paris-Damas


3000 km de tuyau sillonnent les 71 communes de la Métropole Rouennaise, afin d'assurer que chaque habitation soit reliée. Mis bout à bout, ces tuyaux permettraient de relier Paris à Damas, dans l'hypothèse un peu folle où l'on voudrait créer un pipeline pour échanger du vin contre du Jellab syrien.


Prévenir le risque de fuite


Ces canalisations sont sous haute surveillance, même si l'ensemble du réseau n'est pas entièrement connu. Des trous dans les archives et des erreurs dans les plans expliquent ces zones d'ombres.

Le principal risque de fuite vient de la rupture des canalisations. Plusieurs raisons peuvent expliquer ce phénomène. La vétusté des tuyaux, mais aussi les variations de températures et les coups de pelles malheureux sont à l'origine des fuites ou des ruptures. Les remblais autour des canalisations peuvent également jouer sur sa longévité en exerçant une pression plus ou moins forte sur les tuyaux.


Pour prévenir de la vétusté, près de 30km de réseau d'eau sont changés chaque année sur l'ensemble de la Métropole. 1% du réseau est donc renouvelé, alors que la moyenne nationale se situe entre 0,5 et 0,7%. Cela correspond à environ 80 opérations par an, souvent menées en coopération avec les travaux de voiries afin de minimiser l'impact sur la circulation. Les plus matheux d'entre vous l'auront compris, un tuyau mis en place en 2020 ne sera changé qu'en 2120. Ces opérations coutent en moyenne entre 8 et 12 millions d'euros. Plus globalement, la gestion de l'eau est le premier poste d'investissement de la Métropole Rouen Normandie.


Les fuites sont redoutées car des tonnes d'eau peuvent s'écouler au fur et à mesure du temps, et ainsi rendre instable les sols environnants. En 2021, une fuite Rue Grand Pont eu des répercussions quelques jours plus tard sur la station de métro Théâtre des Arts.


Mais d'où vient l'eau ?


Rassurez-vous, l'eau que nous consommons est étroitement surveillée, plus que ne l'est l'eau en bouteille. Régulièrement, l'Agence Régionale de Santé veille à ce que les 60 critères établissant la potabilité de l'eau soient respectés. Les agents de la Métropole y veillent également quotidiennement.



Derrière ce portail se cache l'usine qui fournit 60% de la Métropole @TST Radio

L'eau que nous consommons provient de 2 usines de traitement différentes, dont celle de le Jatte, située au dessus de la place du Boulingrin. Le relief environnant permet ainsi d'assurer une pression suffisante pour alimenter toute la rive droite et une partie de la rive gauche.

Cette usine construite en 1860 traite chaque jour les 12 à 24 000m3 d'eau provenant d'une source située à Fontaine Sous Préaux grâce à un aqueduc souterrain de 7 kilomètres de long. Une membrane extrêmement fine permet de filtrer l'eau qui arrive, avant d'être ensuite stockée dans une cuve 6 000 m3. Cette usine assure 60% de la consommation d'eau de la Métropole. Le site est classé comme sensible par la préfecture et bénéficie donc d'une surveillance accrue.


Peut-être verrez-vous l'eau qui coule de votre robinet différemment à partir de maintenant ?

banniere.gif

+ de services

+ de TST Radio

+ de Rouen

This website respects copyright. All the rights of the authors of protected works reproduced and communicated on this site, are reserved. Any unauthorized use of works other than reproduction and individual and private consultation are prohibited. Webradio contact : radiotst(at)yahoo.fr
The webradio (free online radio) is located in Rouen (Normandy, France). Broadcasting is restricted to the following styles: indie pop-rock, indie.